"Lean" avec "Asprova" donne "Lean-numérique"

Asprova est construit pour répondre aux 5 principes du Lean.

Gain N°1: Associer les machines à des lignes de produits n’est plus un prérequis. Asprova gère les encours associés à vos commandes dans votre parc. Désormais les machines appartiennent aux clients.

Gain N°2: L’infrastructure d’atelier nécessaire pour maîtriser vos encours et tirer vos opérations (kanban) n’est plus nécessaire. Asprova synchronise et envoie les instructions aux opérateurs et aux machines en fonction des commandes clients (alors qu’avec Kanban on travaille volontiers avec un objectif de débit par ligne, donc déconnecté de la commande client).

Gain N°3: La stabilité de la demande client n’est plus un prérequis. Asprova gère très bien une demande volatile. Chaque synchronisation est faite en gérant vos encours et vos buffers ToC, ainsi vos tendez vos flux à votre guise.

Gain N°4: Tous les indicateurs Lean sont calculés en moins d’une seconde sur la période de votre choix, ainsi les priorités Kaizen 6 Sigma sont évidentes même lors de simulations de scénarios.

Gain N°5: Avec le numérique, Asprova simule différents scénarios (délais-coûts) et vous permet de prendre de meilleures décisions en avance (lancement d’un événement Kaizen 6 Sigma).

Gain N°6: Si votre organisation est gérée avec Kanban, il faut savoir qu’Asprova gère également très bien les kanbans et permet d’intégrer des pièces d’une autre ligne en cas de surcharge.

Gain N°7: En cas d’arrivée d’une commande urgente, Asprova resynchronise vos opérations en quelques secondes et permet ainsi une réponse rapide au client en connaissant l’impact sur les autres commandes.

Gain N°8: Asprova permet d’enregistrer vos contraintes dans un standard, pierre angulaire du Lean, votre standard évolue naturellement au rythme de la compréhension de votre organisation.

 

Editorial (cliquez sur les titres et laissez nous un commentaire)

I4.0, devons nous installer Asprova; Frank Paris, Megève, France

Planification automatique avec l’APS Asprova
Globalement de plus en plus d’industries découvrent qu’I4.0 ne peut être mis en route sans un APS (Advanced Planning System). Tout le monde parle de “Smart Factories”, d’usines “zéro papier” mais la plupart sont très loin de cet idéal. Dans la réalité d’aujourd’hui la grande majorité fait sa planification de production à la main et sur Excel. Beaucoup n’ont pas encore réalisé combien est important la planification et l’ordonnancement de production pour leur efficience globale. L’APS est le cerveau de l’entreprise, il synchronise tous les autres organes. Si le cerveau a une défaillance cela peut générer d’énormes gaspillages, invisibles aux yeux des planificateurs sur Excel.

Avant d’installer Asprova nous réalisons en 15 jours un prototype avec vos données et toutes vos exigences.

Nous avons traduit Asprova en français et sommes le partenaire pour la France.

Ensemble nous sommes plus forts; frank.paris@lean-numerique.com

Lean-Numérique, France et Switzerland => formation, prototype opérationnel, implantation

Pourquoi parlons-nous de Lean-Numérique ?

En 1943 Toyota vivait des années sombres et peinant face aux industriels Américains. La famille Toyoda donne tout son pouvoir à Taiichi Ohno qui allait suivre une démarche à l’opposé de celle d’Alfred Sloan alors CEO de GMC. Il catégorise les gaspillages mais ce concentre majoritairement sur les 2 premiers, surproduction et temps d’attente, il injecte à grande dose la qualité et il se sert de « kanban » pour maîtriser les en-cours. Un très long chemin qui finit par payer et qui devint la référence dans le monde industriel en 1993, soit 50 ans !

Avec un décalage de 40 ans l’informatique décolle, en 1984 les premiers 1000 ordinateurs sont connectés à internet, l’année du Macintosh de l’Amstrad et d’autres Thomson….

Pensez-vous que si Taiichi Ohno avait 40 ans en 2019, il n’utiliserait pas le numérique ? parlerait-il de gestion des encours avec kanban ? Le kanban est plutôt bien lorsque vous avez des lignes mono-produits qui durent dans le temps. À lire la presse économique mieux vaut ne pas tomber dans ce gouffre…

Le Lean-Numérique c’est un moteur numérique qui se nomme Asprova et qui permet de synchroniser vos flux non plus dans un tuyau mais sur une plateforme de ressources, le mono-produit et la ligne ne sont plus prérequis, plus votre nombre de références est grand, plus la demande et volatile et plus la performance du Lean-Numérique est élevée par rapport au Kanban. Asprova gère vos encours sur une plateforme comme Kanban le fait sur une ligne.

En 2018 nous avons eu 4 projets: 2 dans l’automobile, 1 dans une clinique et 1 dans l’horlogerie et dans chacun de ces projets le problème majeur a été la qualité des données.  Le Lean-Numérique procure un gros avantage puisqu’il engrène la qualité des données à votre marge opérationnelle, elles sont utilisées en temps réel et vous voyez immédiatement le résultat par exemple sur vos délais. Auparavant les données c’était l’affaire du comptable, il fallait bien connaître nos coûts… La qualité de vos données devient la base de votre performance, avec Asprova vous suivez vos productions en temps réel mais vous voyez également les goulets à l’avance et déclenchez vos Kaizen, vous simuler 1 équipe, 2 équipes, des heures sup, un nouvel investissement, un nouveau proto, une croissance de l’acier par rapport au laiton tout ceci sur l’horizon désiré. Vous connaissez vos coûts, vos délais et vos risques selon vos stratégies. Asprova c’est l’adéquation du monde numérique avec la réalité, l’un des 4 points clé d’I4.0. Asprova est complètement ouvert, vous progressez chaque jour et gagnez en autonomie.

En résumé le Lean-Numérique c’est :

  • Un moteur Asprova qui synchronise vos flux
  • Une plateforme d’amélioration continue numérique engrenée sur vos résultats opérationnels
  • Du kaizen fait là et quand il faut
  • Une équipe de 20 personnes tous issus du Lean et passionnés par Asprova.

Lean-Numérique, ASPROVA au coeur de l’arc Jurassien, Horlogerie

Bonjour,

Cet article décrit le déploiement du Lean-Numérique dans un atelier d’outillage de l’industrie horlogère Suisse. Pourquoi un atelier d’outillage, et bien parce-que l’agilité y est une condition nécessaire.

Immergé dans l’industrie horlogère et le Lean depuis 1991, nous sommes passés au Lean-Numérique en 2013 avec le programme ASPROVA. Le Lean-Numérique permet une adéquation totale du monde virtuel avec le monde réel (I4.0). Il est possible de représenter les contraintes réelles pour avoir 100% de la réalité. Avec le Lean-Numérique notre planification est beaucoup plus performante qu’une planification avec ERP ou avec Excel, pas parce que nous sommes plus intelligents, simplement parce que 1) l’être humain ne peut pas régater avec le calculateur et 2) le Lean-Numérique planifie à l’opération qu’il décompose en “montage, production et démontage” en y associant le personnel, les outillages, le type d’huile, etc….
Le Lean manuel avec Kanban apprécie les alignements de machines, au contraire le Lean-Numérique est un chef d’orchestre qui permet de garder une structure par atelier, le personnel et les machines suivent le tempo du programme afin de garantir un taux de service proche de 100% tout en gardant vos centres de compétence.

Spécifique pour l’horlogerie où la durée de vie des produits est plutôt courte, le Lean-Numérique vous permet de planifier un proto en moins de 2 heures (votre temps pour constituer la gamme) et ainsi d’informer votre client de la date de livraison de sa nouvelle création.

Le Lean-Numérique n’est pas qu’un logiciel de planification, il calcule pour diminuer les gaspillages de Taiichi Ohno. Dans la photo ci-dessous j’ai programmé pour diminuer la surproduction et les temps d’attentes. Il y a 103 ordres de fabrication et 21 produits différents, le temps moyen par OF est de 16 jours et l’ordonnancement prend 11 secondes. Arriveriez vous à synchroniser les 3 CNCs avec ce niveau sur Excel?

 

En cliquant sur ce lien, la photo s’ouvre dans une nouvelle page

Pour l’évaluation de la performance nous étions des fanatiques des “heures copeaux”, maintenant avec le Lean-Numérique nous avons les COGS.

Avec le Lean-Numérique vous avez la possibilité de faire (vous même) une infinité de simulations, il vous permet de cadrer exactement vos ressources par période en fonction de votre charge:

  • nouveaux protos?
  • nouvelles stratégies de production?
  • nouvelles machines (ici l’arrivée d’une nouvelle Mikron)?
  • 2 équipes vs 1 équipe?
  • du personnel supplémentaire?
  • quel outil faut il doubler en priorité?

ASPROVA c’est 2600 clients dans le monde, de grandes multi nationales et une multitude de petites entreprises comme celles qui forment notre horlogerie.
Outil de planification Lean multi niveaux (ordres de vente à ordres d’achat), idem pour la distribution, ainsi vous reliez la vente d’une montre dans une boutique aux USA avec l’achat de la matière première.

Références Asprova
Foxconn
Sony
Toyota
Thepenier
Yamaha
Walther Prezision
Yazaki
Magna
Bombardier
Denso
Panasonic
Bosch
Fujitsu
NEC
Komatsu
Degania Medical
Halcor
Esteve
Ambra
Honda
Suntory
Viscofan

Pour plus d’info contacter frank.paris@lean-numerique.com

 

tous les articles